logomodemdeuil.jpg


Communiqué du MoDem06 Samedi 14 novembre 2015-13h

Le Mouvement démocrate des Alpes-Maritimes exprime toute sa solidarité avec les blessés, les forces de l'ordre et souhaite présenter ses condoléances aux familles des victimes, face aux actes barbares perpétrés cette nuit.

En janvier, l’atrocité des actes des fanatiques qui s'attaquaient à l’un des bien les plus précieux de la Démocratie, notre liberté d'expression nous rassemblait. Hier soir, c'est notre mode de vie, le sport, les loisirs, la musique qui ont été visés. La tristesse et l'émotion nous envahissent, mais la colère ne doit pas dicter nos actes et déclarations. Nous ne devons pas nous taire car certains politiques et citoyens disent n'importe quoi, font des amalgames. Aucune polémique n'est utile aujourd'hui.

Nous devons défendre la République, la Démocratie avec le ciment de la Laïcité. Nous appelons à l’Union Nationale sans réserve, et aussi longtemps que cela sera nécessaire. L’État est le garant de notre sécurité, notre Nation doit garder son Unité.

La vigilance de tous doit se renforcer, sans panique, sans peurs irraisonnées.

Notre responsabilité politique est de faire suivre les informations officielles, de faire connaître les consignes des différents corps et services de Sécurité civile. Cette Guerre sur notre sol exige que se renforcent civisme et citoyenneté et soutien à nos forces de l'ordre et à notre armée.

Nous devons encore, Acteurs politiques modérés, rechercher en toutes circonstances le chemin du dialogue et de la Fraternité avec tous.

Parents, nous devons agir, pour que nos enfants, nos petits-enfants croient en quelque-chose et trouvent du sens à un monde où sévissent de tels barbares.

Notre rôle Éducateur nous impose d'informer, de rassurer aussi, d'expliquer ce qui vient de se passer, les enjeux du vivre ensemble avec des lois qui nous protègent tous, expliquer ce qu'est un deuil national de trois jours, ce qu'est et ce qu’implique l’État d'urgence décrété.

Liberté Égalité Fraternité
Vive la France.

Unité, devoir citoyen

Les attentats du 13 novembre nous font entrer dans une nouvelle ère de la vie de notre pays. Depuis les attentats de janvier nous savions que la menace était là. Aujourd’hui, une attaque de grande ampleur est déclenchée, particulièrement terrible parce que beaucoup de victimes sont des jeunes, fauchés par la barbarie. La guerre qui est déclarée va être longue et rude. La situation exige des responsables publics sang-froid, solidité et unité. Comme chaque fois que la nation est attaquée, elle doit se regrouper autour des autorités du pays, président de la République, gouvernement, forces de justice et de sécurité. Le choix de l’unité s’impose à tous. Le président et le gouvernement ont la responsabilité supplémentaire de renforcer la mobilisation internationale pour mener le combat contre les terroristes djihadistes sur tous les terrains où ils doivent être poursuivis et annihilés. Mais au-delà des responsables, tous les Français ont une responsabilité vis-à-vis de leurs proches, un devoir de vigilance pour repérer des comportements susceptibles d’être suspects ou dangereux. Unie et déterminée, la nation traversera cette épreuve.

François Bayrou

Le compte twitter de la Réserve de Sécurité Civile citoyenne de Nice
La page facebook de la Préfecture des Alpes-Maritimes



12246749_10153731456079161_6667034822589377185_n.jpg