François Bayrou, ( je rassure tout le monde, qui ne sera pas 1 er Ministre), en proposant au mois de février une alliance à Emmanuel Macron, a demandé, avec trois autres point, une grande loi de moralisation de la vie politique. Pas une loi de moralisation des électeurs, ou des abstentionnistes !

Alors je ne vais pas être long:

Dimanche, avec un seul bulletin, vous pouvez à la fois choisir la jeunesse, un renouvellement de la vie politique, un nouveau souffle pour l'Europe, et battre la candidate du mensonge, de l'insulte, et des toutes les autres ficelles de l'extrême droite.

Cela vous prend 5 à 10 minutes, et vous permet en plus de saluer et de remercier les militants et les bénévoles, et aussi les fonctionnaires qui tiennent un dimanche les bureaux de votes, de 7h à bien plus tard que 20 h un dimanche.

Vous souhaitez vous abstenir ?

Ok. C'est là qu'arrive la minute de morale et d'instruction civique.

Des gens se sont battus, se battent encore pour la liberté et la démocratie.
Un ami, d'origine syrienne, m'a raconté il y a peu, avoir été obligé de signer de sons sang, au sens premier, sous les ordres de son chef, son vote à Bachar El Assad.

Ce que je répète dans les rues, sur les places et marchés depuis des semaines et que je prends le temps enfin d'écrire, c'est que la Politique, n'est pas qu'une élection présidentielle. Et il n'y a pas d'Homme ou de Femme providentielle.
Je ne l'attends pas.

La Politique c'est la citoyenneté, les corps intermédiaires, les syndicats, les Délégués du personnel, les parents d'élèves, les associations, les fédérations, les comités de quartiers, les conseils de quartiers, les organisations patronales, corporatives... L'ensemble des contre-pouvoirs.

Et si chacun prenait sa place de citoyen dans notre société, si chacun exerçait une ou des responsabilités, temporairement, au nom du collectif, alors vous verrez que nous ne risquerons plus jamais d'élire un banquier (je plaisante) ou une héritière de la haine. (la je ne plaisante pas.)

Alors oui, évidemment, on peut voter Emmanuel Macron dimanche, puis reprendre son militantisme pour X ou Y !

J'avais dis que je ferai court.

Bien sûr, si vous n'êtes pas..., jamais..., pas encore...., mais... , bref, si vous n'êtes pas engagés dans la société, que vous ne savez pas ce que veut dire citoyen, j'arrête mes mots, je vous laisse les râles..

Chacun fait ce qu'il veut. Chacun fait ce qu'il peut.

A dimanche.

(Visuel d'illustration, pour un Café démocrate du MoDem 06-CA)