"Affaires, Révélations, Démissions" … ainsi titre « Le Monde » concernant le MoDem dans sa version gratuite en-ligne. Les autres titres faisant de même une fixation sur le MoDem alors que 20 Parlementaires Européens au total sont concernés par la même lettre de dénonciation de Mme Sophie MONTEL, qui, en contre-feu de convocations Judiciaires concernant le FN pour une pratique pour le coup bien plus exhaustive, les Députés Européens FN ne participant absolument jamais à aucun travail effectué en Commission, ce qui constitue pourtant le cœur du travail des Parlementaire Européens. Les faits seront établis car vérifiés par la justice par une enquête judiciaire préliminaire qui statuera forcément sur ces faits. Revenons-en donc au traitement médiatique des informations par les temps qui courent.

Nous sommes constamment et chacun pris au piège du prisme déformant du spectacularisme assumé ou non par la présentation faite par les Medias enregistrés comme tels, qui d’un drame social pendant une campagne électorale mis sous le feu des flashs, qui de l’image d’un enfant de migrant dramatiquement décédé dont les images nous prennent aux tripes, qui de révélations vraies ou supputées sur tel ou tel personnage connu, au risque de voir s’amplifier la propagation de Fake News par des Médias autrefois bien plus regardants et à des moments clefs bien sentis, et l’on pourrait lister à l’infini l’apport continu de ce flot d’informations au moulin de nos affects.

En effet, un drame Social comme celui de Whirlpool à Amiens ne présage en rien du climat des affaires ni de la réalité de l’emploi au niveau du pays, BFMTV et CNEWS l’ont-ils mis en exergue ? Certainement pas. S’agissant du petit Aylan Kurdi, 3 ans, un garçon syrien dont la photographie à fait la une de tous les journaux Européens, et même des titres les plus virulents anti-immigration a-t-elle permis de détailler le nombre et les caractéristiques des demandeurs d’Asile en provenance des points chauds du globe, a-t-on entendu parler dans la Presse des 763 Millions de personnes vivant hors de leur Région, des 232 millions vivant hors de leur pays, le Milliard de « migrants », parmi lesquels on retrouve au final 28 Millions de réfugiés principalement dans les pays en voie de Développement (Cf. Article de Julien Darmon du 14 Juin dans Telos), on oublie systématiquement de traiter la profondeur des sujets abordés, ça ne rapporte pas de lecteurs ! S’agissant des Fake News, nous avons eu droit à notre lot pendant les différentes Campagnes électorales récentes, y compris s’agissant en prolongement de suspicions de tentatives étatiques de pays Autocratiques de prendre le contrôle de nos élections encore Démocratiques, mais pour combien de temps encore ? Combien de papiers ? Quels éléments pourtant portant sur des faits ultra-critiques pour l’avenir du Monde. Mais, non, rien, cela ne vend pas de papier !

Il y a deux approches possibles de l’information, conflictuelles entre elles.

Il y a d’une part une vision Macroscopique des choses qui traiterait des faits dans l’intérêt général pour la Société et pour le bénéfice de long terme des citoyens, imposant une profondeur d’analyse, une prise en compte des informations dans leur chronologie, une hiérarchisation des faits et des actes des uns et des autres sur une échelle ad’hoc de gradation. Et il y a d’autre part la Vision microscopique des choses, ramenée ces dernières années au premier plan par la pratique du fact-checking, souvent incomplet, hors sol, voire dévoyé à cause d’une absence de moyens et d’un manque certain de rigueur. Je n’ose même pas imaginer de désirs d’instrumentalisation de l’information au bénéfice d’intérêts particuliers en conflit d’intérêt avec la mission d’information.

Ce dernier moyen sert au spectacularisme, il est plus payant en termes de gain de parts d’audience.

Force est de constater que la vision microscopique a semble-t-il définitivement gagné la place, qu’elle arrange bien tous ceux qui sont adeptes des coups Médiatiques sans lendemain, qui ne veulent pas s’embarrasser de cohérence dans le temps, de hiérarchisation des faits, de considération de l’intérêt général des citoyens dans le long terme. Aujourd’hui on n’a pas honte de faire tribune nette aux amis de ceux dont les Campagnes électorales ont coûté au portefeuille des français en défiscalisation de dons portant sur des millions d’€ d’argent public, ce alors que ces mêmes comptes de campagne étaient rejetés par les contrôles, c’est à ceux-là que l’on fait la meilleure place, à eux que l’on donne en cadeau ces tribunes gratuites pour y pérorer, ce alors que leurs amis ont toujours utilisé le Parlement Européen en simple garage pour ceux qui n’avaient pas l’étoffe ou le carnet d’adresse, les largesses, voire la docilité demandée pour siéger au Palais Bourbon, et même pour permettre de faire la place et permettre l’élection d’un conseiller général promis à une présidence de conseil général.

Quel media a poursuivi l’enquête sur l’assiduité et la production effective de travail par nos Députés Européens français dans leurs Commissions d’affectation obligatoires, et pas seulement en séances plénières pour amuser la galerie, une fois de plus ? Qui fait de la simple figuration à Strasbourg et à Bruxelles ? On aimerait bien le savoir à la fin. Quel Media a enquêté sur les Députés Européens qui pointent avec leur badge et qui reprennent leur TGV dans l’autre sens vers Paris juste pour ne pas voir leur indemnité de Député Européen amputée, qui ?

Mesdames et messieurs les Journalistes, faites bien votre travail, nous vous attendons aussi fort logiquement sur ces autres sujets fort passionnants. Cela fera-t-il vendre suffisamment de papier ?

GB