Communiqué-Communiqué de presse

MM. Bettati, Ciotti, Ipert,

Votre récupération éhontée et votre opportunisme n’ont décidément pas d’équivalents.

Mme Laurence Boetti-Forestier, conseillère régionale MoDem et conseillère municipale de Breil sur Roya a décidé de quitter la majorité municipale breilloise.

Cela veut dire M. Ipert, que le positionnement du MoDem n’est pas seulement une caution centriste bienvenue lors du scrutin sur laquelle on peut s’asseoir ensuite. La vallée, traversée aujourd’hui par un flux croissant de migrants, met à rudes épreuves les convictions de chacun et ses propres responsabilités. Il est heureux que Mme Boetti-Forestier puisse conserver les siennes et celles des électeurs qu’elle représente, tant le dialogue initié ne s’est jamais traduit dans les faits. Elle a été contrainte de prendre ses responsabilités, prenez les vôtres.

Cela ne veut pas dire MM. Bettati et Ciotti, que Mme Boetti-Forestier vous suivrait de quelque façon que ce soit dans votre dérive sécuritaire, de fermeture et de repli sur soi que vous ne cessez de prôner en attisant les peurs irraisonnées par populisme. Ce sont là des sujets bien trop importants pour se livrer comme vous le faites à ces surenchères médiatiques.

Cela veut dire que le MoDem des Alpes-Maritimes conserve tout son soutien à Mme Boetti-Forestier ; cela veut dire que nous restons solidaires de la politique gouvernementale menée à nos frontières. Il n’est pas question d’ériger des murs, mais il n’est pas question non plus de laisser ces flux incontrôlés ni même encouragés. Des règles sont établies dans un État de droit. Il convient de les respecter et de les faire respecter pour le bien de la collectivité.

Philippe BRIAND, vice-président du MoDem des Alpes-Maritimes

Fabien BENARD, président du MoDem des Alpes-Maritimes



(Cette communication est une suite au "feuilleton par épisodes" dans le quotidien Nice-Matin depuis la décision et l'annonce, par Laurence Boetti Forestier qu'elle quittait la majorité municipale de Breil sur Roya.)